samedi 15 septembre 2012

Vos droits Chômage Assedic aujourd’hui Pole emploi








Sur Pole emploi vous trouvez tous els renseignements dont vous aurez besoin, un site bien pratique et vous pourrez savoir les papiers que vous devrez fournir et votre dossier sera complet, enfin presque car ils leurs manquent très souvent une feuille, il ne faut pas de décourager  et vous serez obligé de renvoyer ou bien de rapporter tout le dossier ça c’est l’administration
Les nouvelles durées d'indemnisation du chômage. La convention du 19 février 2009 a modifié les règles d'indemnisation du chômage au niveau de la durée d'affiliation et des périodes d'indemnisation.
La période de référence
Pour prétendre aux indemnités chômage, le demandeur doit justifier d'une durée minimale d'emploi :
122 jours, ou 610 heures de travail, au cours des 28 mois qui précèdent la fin du contrat de travail (terme du préavis), pour les moins de 50 ans, la condition d'âge étant appréciée à la date de rupture du contrat.
 122 jours, ou 610 heures de travail, au cours des 36 mois qui précèdent la fin du contrat de travail (terme du préavis) pour les 50 ans et plus.

La durée d'indemnisation
La durée d'indemnisation est égale à la durée d'affiliation pendant laquelle le demandeur d'emploi a été en activité.
Elle est comprise entre une durée minimale de 122 jours (environ quatre mois) et une durée maximale de 730 jours (environ 24 mois).
Pour les salariés privés d'emploi âgés de 50 ans ou plus à la date de fin de leur contrat de travail, la durée maximale est portée à 1 095 jours (36 mois et demi).

Les allocataires âgés de 61 ans et plus
Par exception, les allocataires âgés de 61 ans et plus continuent d'être indemnisés jusqu'à ce qu'ils puissent bénéficier d'une retraite à taux plein s'ils sont indemnisés s'ils remplissent les conditions suivantes :
 Être en cours d'indemnisation depuis un an au moins ;
 Justifier de 12 ans d'affiliation au régime d'assurance chômage ou de périodes assimilées définies par un accord d'application ;
 Justifier de 100 trimestres validés par l'assurance vieillesse
Justifier soit d'une année continue, soit de 2 années discontinues d'affiliation dans une ou plusieurs entreprises au cours des 5 années précédant la fin du contrat de travail.

Les conditions exigées

Plusieurs conditions sont exigées.
Ne pas avoir quitté volontairement son emploi. Un salarié qui quitte volontairement son dernier emploi (ou son avant-dernier si le dernier a duré moins de trois mois) n'a pas droit aux allocations. Sauf cas de démissions "légitimes". Au bout de quatre mois, il peut toutefois demander à Pôle Emploi un réexamen de son cas personnel.
  Etre physiquement apte à exercer un emploi. En cas de maladie, l'allocation chômage est en principe remplacée par une allocation journalière de sécurité sociale.
   Etre inscrit comme demandeur d'emploi ou suivre une formation agréée
  Etre à la recherche permanente et effective d'un emploi.
    Ne pas avoir atteint l'âge légal de départ à la retraite. Si le chômeur ne totalise pas le nombre de trimestres d'activités pour percevoir une retraite à taux plein, les allocations lui sont versées jusqu'à ce que ce nombre soit atteint, et au plus tard jusqu'à cinq ans après l'âge légal de départ à la retraite (67 ans dans le cas général).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire