vendredi 13 juillet 2012

Pluton possède une cinquième petite lune

Le télescope spatial Hubble 


Le télescope spatial Hubble (HST) est le plus grand télescope optique jamais mis sur orbite. Il peut créer des images exceptionnellement fines grâce à son miroir de 2,4 mètres de diamètre et son positionnement au dessus de l'atmosphère terrestre. Lancé en 1990, les défauts de l'instrumentation optique du HST ont dû être réparés afin d'atteindre le degré de précision optimal. Ce fut fait en 1993, lors de la première d'une série de missions régulières de maintenance.



Les astronomes viennent tout juste d’annoncer que Pluton possède une cinquième petite lune ! Elle a été découverte à l’aide du télescope spatial Hubble. Vous pouvez la voir dans l’image d’entête (cliquez pour agrandir), dans le cercle vert. Pluton a été ciblé par Hubble pour plusieurs observations, fin juin et début juillet et P5, également appelé S/2012 (134 340), la désignation de la lune jusqu’à ce qu’elle obtienne un nom propre, a été vus se déplaçant à travers ce monde minuscule. Cette image date du 7 juillet.

Elle mesure probablement de 10 à 25 kilomètres de travers, ce qui en fait l’une des plus petites lunes détectées dans tout le système solaire. C’est en fait assez étonnant, étant donné que Pluton était 4 700 000 000 kilomètres de là, lorsque ces images ont été prises !

Pluton a été en grande partie observé pour trouver d’autres lunes. En 2015, la sonde New Horizons frôlera Pluton et les scientifiques veulent en savoir le plus possible sur ce système, avant qu’elle n’y arrive (la sonde). Même si l’espace est grand et que les lunes, ainsi que les sondes spatiales, sont petites, autant éviter la collision et définir de nouvelles trajectoires au cas où… des observations de ce genre permettent de découvrir des lunes et d’obtenir leurs emplacements, mais en ce qui concerne la taille la question est différente.

Nous savons à quelle distance se trouve la lune et comment elle brille, mais elle est beaucoup trop petite pour obtenir sa taille directement. Son diamètre doit être estimé en supposant les propriétés réfléchissantes de sa surface. Si c’est noir comme du charbon, elle doit être plus grande pour être si brillante et si elle est brillante comme de la glace, elle est plus petite. C’est pourquoi nous ne connaissons pas encore pas la taille de P5 ! Mais une fois que la sonde New Horizons l’aura en ligne de mire, elle sera en mesure de déterminer sa grandeur.

La première lune de Pluton, Charon, a été découverte en 1978. Nix et Hydra ont été trouvées avec Hubble en 2006 et la quatrième lune l’année dernière, en 2011. Quant à la controverse que Pluton soit une planète ou non, cela fournira sans doute de l’eau au moulin du débat. Toutefois, le nombre de lunes ne fait pas une planète; Mercure et Vénus n’en ont pas et elles sont des planètes. De nombreux astéroïdes ont également beaucoup de petites lunes. Le mot "planète" n’est pas et ne peut pas être défini, c’est un concept, pas une définition et quoi qu’il en soit, il reste des objets célestes en mouvements dans l’espace…

L’annonce de la découverte sur le site dédié à la sonde spatiale Hubble : http://www.nasa.gov/mission_pages/hubble/science/new-pluto-moon.html

Alma pour le plaisir


Alma
Une image tirée de l’Atacama European Southern Observatory Large Millimeter / submillimétrique Array, ou ALMA, montre l’anneau de poussière autour de la brillante Fomalhaut étoiles en orange. L’image sous-jacente bleu est une vue antérieure prise par le télescope spatial Hubble. La nouvelle image ALMA, publié le 12 Avril, a conduit les astronomes à conclure que l’anneau de poussière est maintenu en place par deux exo planètes. Une planète est dans la bague, et l’autre est à l’extérieur de l’anneau. Les astronomes pensent que les planètes sont plus grandes que Mars, mais pas plus grand que plusieurs fois la taille de la Terre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire