dimanche 22 juillet 2012

Partir dans la dignité ou La loi Leonettti et vous. Qu'est-ce que la loi Leonetti




Avez-vous déjà été confronté  a prendre cette décision ? Lorsque nous en entendons parler, oui les gens en fin de vie doivent partir dans la dignité et sans souffrance, je suis entièrement d’accord, je n’aimerai pas souffrir des mois pour trouver la mort alors autant partir vers la mort sans souffrir. Prendre cette décision pour moi je n’ai aucun problème, je suis encore en sante donc je peux dire non je ne veux pas mourir en souffrant
Mais prendre la décision pour une personne qui vous est chère, que vous aimez vraiment, ne plus la voir souffrir par la maladie, c’est un souhait, même si vous savez que ces jours sont comptes, en égoïste que nous sommes, nous aimerons a croire qu’elle restera encore et que peut- être ? Pourtant votre cœur vous dit qu’elle doit partir au plus vite car voir la souffrance est intolérable c’est vrai, et notre tête nous dit, «  Oui mais ensuite tu ne pourras plus lui parler, la toucher, la voir, être près d’elle etc. »
Il est vrai que les soins palliatifs, la personne ne ressent plus rien, elle est  disons 10 minutes par jour ou elle ouvrira les yeux mais sans même vous voir, car la morphine pour la soulager, la plonge ailleurs, dans son monde. Le personnel sont des gens exceptionnels, oui ils font des gestes automatiquement mais, si vous êtes la à coté, que vos larmes coulent, ils ont les mots et aussi leurs silence qui malgré votre propre souffrance vous réconfortes.
Vous arrivez un jour et vous voyez que l’eau qui était sur la table n’est plus, et ce jour vous comprenez que c’est bientôt la fin, la vrai fin, pas facile d’accepter, mais laissez parler votre cœur et pas votre tête.
Vous attendez chaque jour, jour et nuit, l’appel téléphonique qui vous apprendra le décès.
Lorsque cet appel vient, un mélange de soulagement  et de tristesse, vous êtes heureux car enfin toutes ces  « soins » sont termines et que la personne est partie sans même se rendre compte, mais le  voyage sans retour est toujours difficile a vivre pour celui qui reste. Il vous restera le temps de faire le deuil.
Donc pour savoir si vous prenez la bonne décision, en parler ne fait pas mourir, si vous ne savez pas comment et bien parlez pour vous et demandez a l’autre ce qu’il ou elle en pense, mais n attendez pas que l autre soit malade parlez-en avant
Qu'est-ce que la loi Leonetti ?
Le 22 avril 2005, les députés ont voté une loi dite « loi Leonetti » qui précise les droits et organise les pratiques quand la question de la fin de vie se pose.
Les principes de la loi « Leonetti »
Elle précise que tous les moyens thérapeutiques doivent être mis en œuvre pour soulager la douleur.
 Elle condamne l’obstination déraisonnable et elle donne le droit au patient de refuser un traitement.
Elle permet à chacun d’exprimer à l’avance ses souhaits concernant sa fin de vie grâce aux directives anticipées.
 Si le malade est inconscient, l’arrêt ou la limitation du traitement ne peuvent être décidés que dans le cadre d’une procédure collégiale et après consultation d’un proche ou d’une « personne de confiance » préalablement désignée par le malade.
 Elle prévoit le cas où la personne en fin de vie est consciente ou pas.
Les principes de cette loi
Cette loi condamne l’obstination déraisonnable.
Elle donne le droit au patient de refuser un traitement.
Elle précise que tous les moyens thérapeutiques doivent être mis en œuvre pour soulager la douleur.
Elle permet à chacun d’exprimer à l’avance ses souhaits concernant l'organisation de sa fin de vie.
Si le malade est inconscient, l’arrêt ou la limitation du traitement ne peuvent être décidés que dans le cadre d’une procédure collégiale et après consultation d’un proche ou d’une "personne de confiance" préalablement désignée par le malade.

Si vous voulez encore en savoir plus allez lire cela c’est un peu long mais parfois nous apprenons certaines choses

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire