mardi 10 juillet 2012

Application Mario Kart 7, sur Facebook,Danger



Vous aimez jouer à Mario ? Et bien jouez –y mais pas sur facebook.Lisez c’est intéressant
Nouvelle escroquerie sur Facebook sous la forme d’une application du jeu vidéo Mario Kart 7. Alléchante mais pernicieuse.
Une application Mario Kart 7, icône du jeux vidéo de Nintendo, disponible en mode social multijoueurs sur Facebook ?
Images officielles, logos certifiés…Alléchant mais pernicieux.
C’est un scam destiné à s’approprier les informations personnelles des internautes.
Cette pseudo-application à l’effigie du plombier à la salopette bleue est un scam (escroquerie) destiné à s’approprier les informations personnelles des internautes membres du réseau social.
« Même si l’application ne comporte pour l’instant pas de malware en soi et ne fait ‘que’ vous rediriger vers de la publicité, elle n’inclut pas non plus de jeu », explique les auteurs du blog Malwarecity (rattaché à l’éditeur de solutions de sécurité IT BitDefender).
« Cependant, nous ne sommes pas à l’abri d’une page bogus qui serait amenée à changer par la suite en hébergeant du contenu malveillant ou du phishing. »
Toutes les informations que la victime aura classées comme publiques sont ainsi accessibles au scam, qui s’empresse d’indexer en priorité l’adresse mail, vecteur clé de sa propagation.
Les mains moites, prêt à en découdre avec ses amis, le joueur en herbe lance l’application et tombe… sur d’interminables sondages, avec à la clé des lots prestigieux, comme l’explique Gizmodo.fr.
Pour les quelques téméraires qui persistent à mordre à l’hameçon, valider sa participation est laborieux.
Chaque page remplie constitue toutefois une mine de renseignements supplémentaires pour les créateurs du scam.
Le phénomène s’est en effet propagé à la vitesse grand V : des millions de membres de Facebook auraient reçu des invitations en ce sens.
En octobre dernier, la mort de Steve Jobs s’était transformée en piège, toujours sur Facebook, avec un prétendu tirage au sort qui permettait de remporter des tablettes iPad 2.
Quelque 25 000 membres seraient auraient marché dans la combine.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire