lundi 31 octobre 2011

Conte de Noël: Le messager du Père Noël




Il était une fois un petit village d'une poignée d'habitants, sculpté dans les hautes montagnes; ce village isolé du reste du monde, se cachait au beau milieu d'une forêt de sapins, et dominait fièrement la vallée: "Prince des sapins", ce chef-lieu était un de ces endroits oubliés que la nature préserve en secret. Le village était presque invisible tant il semblait petit, fragile et recroquevillé dans l'épaisse forêt.
Elle formait un arc de cercle  autour de lui et lui servait de rempart, de bouclier. Une vraie protectrice. Seul le clocher de l'église pointait son nez avec orgueil au dessus de la masse verte. Les habitants ne sortaient presque jamais de leur village et se plaisaient à vivre ainsi, loin de l'agitation de la ville, avec leurs traditions et leurs cultures; les animaux et la forêt étaient leurs compagnons de toujours; la générosité de la nature comblait les habitants de ce village pittoresque.
Nous étions en décembre, et le village  était tout blanc; il était recouvert d'un tapis de neige qui faisait le bonheur des enfants s'amusant dans les ruelles.
  A l'approche de Noël, tous les habitants se préparaient à la fête du village et au réveillon de Noël. Dans ce village, replié sur lui-même, loin, très loin des grandes villes, les enfants n'avaient encore jamais vu de Père Noël: le Père Noël n'était resté qu'une légende, les enfants s'imaginaient qu'ils n'en verraient jamais. Personne en effet n'avait encore aperçu de Père Noël et pour cause, les chemins qui conduisaient au village étaient toujours impraticables, surtout l'hiver.

Les villageois avaient peu de moyens et se contentaient du minimum pour vivre: les enfants n'avaient jamais de cadeaux mais ils ne s'en plaignaient guère car ils s'amusaient toute l'année avec des jouets qu'ils avaient eux-mêmes confectionnés. A l'époque de Noël, ils adoraient qu'on leur raconte pendant des heures le soir avant de se coucher, la légende du Père Noël. Ils fermaient les yeux et voyaient des étoiles scintiller de toutes parts, et parmi elles, ils apercevaient ce Père Noël magique, leur apportant des multitudes de jouets et de cadeaux.
Ils étaient heureux ainsi ! Un jour pourtant, leur rêve allait devenir réalité! Alors que le soir de Noël approchait, le village était bien triste; le grand froid avait obligé tous les habitants à rester cloîtrés dans leurs maisons; la fête du village avait dû être annulée à cause de la tempête de neige qui avait soufflé pendant deux jours durant. Non loin de là, dans la forêt endormie, un homme marchait seul, lentement. Il semblait être très fatigué et perdu, il portait un lourd sac à dos qui devait l'épuiser.
Il pensait être vraiment perdu quand il déboucha, complètement par hasard et par bonheur, à l'entrée du village: le village loin de le rassurer, était sombre et glacial! Il pensa alors que personne ne devait habiter ici et qu'il s'était peut-être trompé de village en se perdant. Le facteur, Père Noël d'un soir, déposa soigneusement les cadeaux un à un, devant les pas de porte de chaque habitation. La venue du Père Noël, restera un mystère pour les enfants de ce village et ne fera qu'amplifier et rendre encore plus belle et vivante la légende du Père Noël!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire