lundi 28 mars 2011

Portrait su signe Taureau homme et femme

Portrait de l homme Taureau
Pour décerner la palme du meilleur amant, nous voilà bien embarrassées. II y aura quelques ex-aequo : Sagittaire, Bélier, Balance, Poissons, Scorpion,... ou Taureau ? Mais pour réussir le concours du meilleur mari, c'est tellement difficile que le pourcentage d'échecs annuels ne cesse d'augmenter (le ministère de la Qualité des Ménages s'en inquiète beaucoup, d'ailleurs). Bref, que demande-t-on à un mari ? Tout ce que l'on demande à un amant: d'être tendre, généreux, adroit de ses mains, fidèle... Et, en plus, que ça dure! Tout cela est à la portée du premier venu, au moins pendant un week-end; à la rigueur pendant quinze jours aux Bahamas. Mais toute une vie ? Là, le Taureau bat tous les records de longévité.

La planète Vénus a son domicile dans le signe du Taureau, d'où le goût de notre animal pour tout ce qui est vivant et heureux: il est tendre, il aime la beauté, l'herbe verte, les fleurs, les animaux, la bonne cuisine... II aime l'amour et l'aimera toute sa vie, et il est très doué pour. Quant à la Lune, planète lente qui porte au rêve, à la réflexion, elle porte aussi le Taureau vers l'art (en particulier la musique : on remarque souvent sa belle voix), et aussi vers l'amour de la famille; le Taureau est stable et fidèle, les amours avec lui sont durables.

II naît en avril-mai, entre deux signes instables: ce typhon de Bélier et ces feux follets de Gémeaux. Lui, quatre sabots bien sur terre, est un signe fixe. II concentre en lui toute la verdeur du printemps. II est très curieux de remarquer que le Taureau est traditionnellement un signe féminin, gouverné par deux planètes féminines, alors qu'il était un symbole de virilité chez les peuples antiques. De fait, l'homme Taureau, avec son physique souvent massif et son cou plutôt fort, donne presque toujours une impression de virilité.

Ce que nous trouvons merveilleux avec lui, c'est qu'il en est tellement sûr, de cette force et cette virilité, qu'il n'a pas besoin de jouer les machos pour nous faire croire qu'il est un homme; ni de faire du cinéma. II est tellement sûr de lui en tant qu'homme, qu'il n'a pas honte d'arranger un bouquet de fleurs dans un vase, de faire de la peinture, de la poésie... II n'éprouve ni le besoin de tout casser tout le temps ni de se faire passer pour Zorro. S'il se fâche, c'est qu'il a longuement encaissé auparavant, et sans rien dire. La goutte d'eau qui fait déborder le vase met longtemps à venir. Et révèle d'ailleurs sa vraie nature: le Taureau n'est ni faible, ni mou, ni lâche, il est au contraire la force concentrée, capable de se discipliner elle-même. Homme de passion, il est assez énergique pour être capable de mener à bien une entreprise de Romain, et cela durant des années (voir Balzac! D'ailleurs son titre, la Comédie humaine, montre bien le mépris du Taureau pour ses congénères, qu'il trouve futiles et légers!).

Nous pourrions encore longuement épiloguer sur l'homme Taureau, sur son réalisme prudent, sur son sens des affaires, sur sa perspicacité (un Taureau ne ment pas et flaire tout de suite le mensonge)...
Dire que Karl Marx était Taureau: il fallait l'être pour analyser les rapports de force dans le monde du travail... Et comment parler des « masses » prolétariennes si l'on n'est pas soi-même cet animal massif, esclave attaché à la charrue de son maître... Citons parmi les exquis, les excellents Taureau, les meilleurs crus: ascendants Cancer, Balance, Sagittaire, ou Poissons. Etonnants mais difficile à vivre sont les Taureaux ascendants Scorpion (Sigmund Freud), Lion (Balzac), Verseau (Karl Marx)... Quant au Taureau ascendant Taureau, c'est un monument !... Impossible à remuer
Pourtant, attention: les gens de la terre savent tous qu'il y a des taureaux vicieux. On les reconnaît à leurs violentes colères, fréquentes et injustifiées: leur sensibilité se transforme en susceptibilité, leur réalisme financier en avarice, leur flegme devient de la paresse, de l'immobilisme, de l'inhibition décourageante..., leur énergie se retourne contre eux-mêmes en dépression nerveuse, et leurs talents amoureux en tyrannie sexuelle.

II y a aussi le Taureau buté, entêté dans son rêve; le Taureau prisonnier de son milieu, enlisé des quatre pattes dans sa terre tellement natale qu'il ne voit pas au-delà de son horizon : c'est l'esprit de clocher, le nationalisme étroit, le pire racisme... Enfin le Taureau éléphant, rancunier comme la mule du Pape, qui n'oublie jamais de ne pas pardonner...

Comme le Taureau classique ne s'intéresse qu'à son programme et se ferme à tout ce qui n'est pas directement son objectif, il peut concentrer toutes ses forces sur le but qu'il s'est donné: cela lui assure une efficacité formidable. C'est le règne du Minotaure, le monstre dévoreur d'êtres humains.

Portrait de la femme Taureau

Certains signes sont faciles à reconnaître du premier coup d'oeil: la famille Bélier a un faux air de l'animal du même nom; les gens du Cancer ont l'oeil humide comme la marée; les Scorpions, par contre, ont l'oeil hypnotiseur; les Balances font onduler l'air tout autour d'elles, tandis que les Capricornes font facilement descendre la température au-dessous de zéro... Lorsqu'on débute en astrologie, on reconnaît facilement une femme Taureau: visage large, surtout à l'étage des mâchoires, parfois les yeux écartés, cou fort, démarche lente. Elle a une belle voix chaleureuse; Lorsqu'elle a dépassé la quarantaine, elle a tendance à être « bien en chair ». C’est cette matrone épanouie, dodue, à la peau lisse et fraîche, dans le style grand-mère indulgente ou Junon tout en rondeurs. Elle reste belle très longtemps.

S'il s'agit d'une Taureau plus jeune, elle est mince parce qu'elle surveille sa ligne. C'est seulement l'ouverture du visage qui trahit l'appartenance au Taureau: une peau fraîche, des yeux grand ouverts... Et aussi, contrastant avec ces civilisées plates comme des limandes, beaucoup de générosité à l'étage de la poitrine ! Elle vient vers vous directement, sans hésiter, et vous parle droit dans les yeux. Elle a un grand rire chaleureux et communicatif et vous vous sentez réchauffé! Son physique et son comportement sont essentiellement accueillants. On dit d'elle qu'elle a une grande aptitude aux relations humaines. C'est une femme gaie, pratique, qui aime les gens, les enfants, les fleurs, les animaux... Elle aime surtout l'amour.

Voyant venir les hommes de loin, elle prend tout son temps pour décider si c'est oui ou si c'est non: ce n'est pas quelqu'un d'impulsif. Elle se décide seulement quand elle sent que c'est mûr. Si on la bouscule, c'est la catastrophe. La voilà bloquée dans une longue frigidité. Par contre les amants patients et altruistes sont ici récompensés: la femme Taureau est peut-être la plus sensuelle de tout le zodiaque. C'est le printemps personnifié... extrêmement sensible aux odeurs, aux couleurs, aux sons, elle excelle partout où cette sensualité peut s'employer, que ce soit la peinture, la cuisine, l'amour, ou l'art des jardins... Bref, tout ce qui est « art ».

Elle est souvent très élégante, de l'élégance que l'on appelle classique et raffinée, c'est-à-dire quelle n'éprouve pas le besoin d'être extravagante. Mais elle aime les belles matières: soie, cachemire, fourrures... Certaines femmes du zodiaque peuvent vivre dans un état de demi ou complète frigidité et s'en accommoder assez bien. Pour une femme Taureau, c'est impossible: sa nature est trop profondément vénusienne (c'est-à-dire marquée par Vénus, planète de l'amour, et par la Lune, symbole d'affectivité). La catastrophe des catastrophes, c'est la femme Taureau qui a plusieurs années de frigidité ou de frustrations derrière elle. C'est là qu'on voit apparaître la Taureau vache! Encore que l'injure faite à cette bonne bête du Bon Dieu soit incompréhensible... car la vache la plus vicieuse ne sera jamais aussi méchante qu'une Taureau frustrée depuis des années.

La mère abusive, super possessive qui détruit ses enfants en les maternant à l'excès, est Taureau (comme beaucoup de mères d'homosexuels). La belle-mère jalouse, descendue tout droit d'un feuilleton du XIX° siècle, celle qui s'acharne à démolir le ménage de ses enfants (elle y réussira parfaitement), est Taureau. Et aussi l'avare qui croupit sur son tas d'or pendant que ses enfants sont sur la paille. Enfin, la vache enragée, la folle de Chaillot, complètement emmurée dans son idée fixe obsessionnelle, c'est elle aussi ! En plus, elle devient capable de mentir et de fabuler, alors qu'une Taureau normale, messieurs, sachez-le, ne ment jamais. Heureusement que de nos jours il est très rare de trouver de tels cas depuis que le M.L.F. a libéré les femmes. En somme, les bons sillons et les bonnes pentes se prennent jeune quand on est Taureau! Après l'âge mûr on n'a plus la souplesse nécessaire pour changer de champ...





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire