lundi 28 mars 2011

Portrait du signe Gémeaux homme et femme

Portrait de l'homme Gémeaux
A mi-chemin entre ciel et terre, le vrai double nœud! Qui s'y retrouvera ? Sûrement pas lui, qui a une conscience aiguë de son dédoublement intime. Au tréfonds de son être, l'un des jumeaux regarde l'autre agir et le juge. Castor et Pollux symbolisent le dialogue de l'homme avec lui-même, aux différents niveaux de son mental. Ce dialogue permanent est placé sous la maîtrise de Mercure, planète (et dieu) de l'intelligence, des voyages et du commerce. En un mot, de tout ce qui est communications (particulièrement spatiales, puisque c'est un signe d'air!).

L'homme Gémeaux est le roi du système « D » : malin, bavard, communiquant facilement avec son entourage, il pige au quart de tour, réagit en un tour de main, fait trois petits tours et puis s'en va. C'est facile à comprendre: il n'embarque jamais qu'un seul Gémeaux à la fois dans une entreprise. Dès que ça tourne mal, il tire son épingle du jeu et la pique ailleurs. Les merveilleux diplomates (Henry Kissinger), les habiles commerçants, les escrocs qui glissent entre toutes les polices, sont Gémeaux. L'ascendant Gémeaux, ou Mercure, en Gémeaux, apporte dans un thème une vivacité, une intelligence, une astuce extrêmes. Gémeaux ascendant Gémeaux, c'est diabolique! Et insaisissable. Les grands humoristes ne manquent pas d'être un peu ou très Gémeaux : Daninos, Tristan Bernard, Offenbach, Rivarol... et même Madame de Sévigné qui avait la Lune dans ce signe.

L'homme Gémeaux a un bel équilibre physique et (humeur charmante (surtout jeune, d'ailleurs). Si l'un des jumeaux va mal, l'autre va bien et rattrape la situation. II retourne volontiers sa veste, change de cap à la moindre brise. II a bien du mal à prendre une décision et à s'y tenir. Capable de changer dix fois d'idée en cinq minutes, la persévérance n'est pas son fort... A moins qu'il 'il n'ait réussi à embarquer pour une fois les deux Gémeaux sur une même fusée. Alors là, plus rien au monde ne peut le faire changer. Ce n'est plus de la persévérance, c'est de l'entêtement !

Les Gémeaux fantaisistes, aériens et imprévus sont les courants d'air qui font claquer les portes. Cette mobilité de vif-argent les pousse à voyager, à changer de métier, d'horizon, le plus souvent possible. Ils ont horreur de la monotonie, on ne s'ennuie jamais avec eux. Nés à la fin du printemps avant la maturité de l'été, ils sont comme les jeunes chiens: ils mordillent pour s'amuser tout ce qui leur tombe sous la dent, jouent à cache-cache avec les visiteurs, frétillent de la queue et se sauvent dès qu'on veut leur mettre une laisse. Ils sont marqués profondément par le goût du jeu: jeux intellectuels (ce sont d'éternels étudiants), jeux sportifs, et jeux amoureux.

L'homme Gémeaux n'en finit pas de sortir de l'adolescence. L'ambivalence sexuelle de Mercure, le marque fortement, aussi a-t-il souvent un aspect « unisexe ». Tandis que les filles ont des allures de garçon manqué, les hommes, avec leur mince silhouette aérienne, leurs traits fins (leurs cheveux longs!) donnent une impression de féminité. Avec l'âge, cette ambiguïté disparaît. Ni Johnny Hallyday, ni Sartre, ni Rainier de Monaco n'ont l'air de fillettes! Philippe d'Edimbourg et John Kennedy ont cette blondeur souple et mince qui caractérise les Gémeaux longilignes et leur donne un très grand charme.

II est très difficile à un Gémeaux de s'engager totalement en amour comme en affaires. II flirte, il frôle, il taquine... Mais il se défend de toutes ses forces contre la passion. II ne veut pas être piégé, il a peur d'aimer et peur des femmes... ce qui ne l'empêche pas d'être follement généreux - et dépourvu de mesquinerie. Lorsqu'il rencontre une femme séduisante, il faut absolument qu'il la découpe en morceaux pour l'inspecter au microscope de son esprit acéré. Cela peut prendre du temps et se termine généralement à la poubelle... Une fois dépecée, serez-vous encore capable de ramasser les morceaux ? II cherche désespérément sa fameuse jumelle astrale... qu'il aura un certain mal à trouver. Comme tous les signes d'air, il a tendance à mépriser la matière, la réalité biologique et, par suite, l'amour et les femmes. Le Gémeaux peut battre tous les records de misogynie. Pour être heureux, il doit se trouver une femme très forte, qui obligera les deux jumeaux à lui faire face (sinon, il y en aura toujours un qui lui tournera le dos).

Ayant horreur de la monotonie, il aime changer de partenaire pour varier les plaisirs. Il est, de toute façon, incapable de soutenir un effort très longtemps. Ses émotions sont violentes, mais ne durent pas. Ne comptez pas sur lui pour les éternels regrets... Ce besoin intense de changement l'amène souvent à se partager entre une épouse et une maîtresse et il ne peut sacrifier ni l'une ni l'autre. La bigamie est chez lui une institution (cas aussi de la Balance). A défaut de bigamie, il affectionne les situations en triangle: être l'amant de la femme de son meilleur ami, ou le contraire s'il a des tendances homosexuelles. N'allez pas croire pourtant qu'ils sont tous comme ça: rien ne ressemble moins à un Gémeaux qu'un autre Gémeaux... Castor et Pollux étaient de faux jumeaux semble-t-il, puisque ta tradition leur donne des caractères assez différents... Ces demi-frères ne sont pas tous des faux frères !


Portrait de la femme Gémeaux
Rien n'est plus gai, plus drôle, plus provocant qu'une petite nymphette Gémeaux dans la fleur de sa jeunesse. Elle saute, danse, pirouette, pétille... et ferait rire un régiment de mormons. Cette mousseuse petite personne a le geste vif, l'œil en amande et la langue pointue: gare au malheureux qui reçoit une de ses flèches en plein cœur. Ses allures de garçonne, sa silhouette androgyne émeut plus d'un homme (particulièrement les barbares qui ne rêvent que de ballets rosés).

Très artiste, fort adroite de ses mains, elle sait tout faire: en deux temps trois mouvements elle se confectionne une merveilleuse robe du soir dont elle a inventé le modèle. Elle mijote des plats exotiques qui font les délices des copains. Elle danse, elle pratique tous les sports avec adresse et entrain. Elle peint, dessine, sculpte, bricole... Signe d'adolescence, elle est au mieux de sa forme entre quinze et vingt cinq ans. Ensuite, elle garde plus longtemps que les autres l'air jeune et l'allure sportive, mais elle a aussi plus de difficulté à atteindre sa maturité de femme.

Si elle n'a pas sa pareille pour aguicher les hommes, elle sait beaucoup moins bien exploiter ses conquêtes. Elle n'est que très moyennement douée pour l'amour. Elle manque de tempérament (sauf si elle est Taureau ou Balance). Plus cérébrale qu'instinctive, elle est au fond très désarmée devant les choses de la vie. Certains hommes le sentent et cela attendrit (le Bélier, par exemple). Ils ont envie de la protéger, d'autant plus qu'elle ne leur fait pas très peur. Elle est bien incapable de réussir à coincer un homme, comme le font les femmes des signes de terre. Son génie est fait d'adaptation souple, de fantaisie ailée, de gaieté. Elle garde longtemps le goût du jeu et s'amuse de tout.

Quand elle est jeune, et si elle est heureuse, elle ne prend jamais rien au tragique. Par contre si elle vieillit mal, c'est un vrai désastre. Elle est capable de s'entêter dans un comportement aberrant de tourner les choses au tragique... Comme son jumeau astral, elle a du mal à se décider, mais une fois les deux jumelles parties, c'est fini ! On est alors surpris de la trouver si acharnée si braquée. C'est un effet de l'orgueil qu'elle a parfois immense. Elle a naturellement au début de la vie du mal à se fixer : elle papillonne, butine les hommes et les métiers, s'éparpille... Pourtant elle se stabilise plus facilement que son frère Gémeaux si elle trouve l'homme qu'il lui faut. Là encore elle a quelques difficultés: exigeante, idéaliste, elle veut un homme parfait! Quand elle a bien cherché et enfin constaté qu'il est introuvable, elle baisse un peu ses prétentions et se contente de moins.

Elle aura de toute façon beaucoup de mal à poser enfin ses pieds sur terre (si elle est Gémeaux pure). Si elle est davantage Vierge, Capricorne, Taureau, elle sera plus réaliste. Elle devient une excellente mère, attentive et dévouée, et de plus, gaie, ce que les enfants adorent! Mais son affection manque de chaleur physique; elle a tendance à brusquer un peu son monde, ce dont souffrent les enfants timides et hyper-sensibles. Enfin, la fragilité nerveuse des Gémeaux favorise les dépressions et les névroses, surtout chez les femmes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire