lundi 28 mars 2011

Portrait du signe cancer homme et femme

Portrait de l homme cancer.
Son portrait est tout entier dans le dessin qui le symbolise. A quoi ressemble-t-il ? A deux coquillages qui s'embrassent ? A deux foetus jumeaux dormant tête-bêche ? A un espace clos par deux pinces ? A tout cela à la fois... Survivant de l'ère primaire, le crabe n'est jamais sorti de la mer de Craie ni des mystérieuses lagunes du Jurassique (où il tenait compagnie au brontosaure !). Voilà bien cinq cents millions d'années qu'il se cache au fond de son trou d'eau, il n'y a pas eu moyen de le tirer de là. Ce grand timide a peur des tempêtes, il se replie au fond de sa carapace. Sa sensibilité est extrême et le moindre heurt le fait se rétracter, touché au vif. Nostalgique du passé, ce fossile vivant n'a pas encore compris qu'on était arrivé enfin à l'ère quaternaire, celle des bipèdes volants. Attaché à sa famille, à ses parents, au passé, il est de tempérament tout à fait conservateur. Comme l'éléphant, il n'oublie jamais rien: ni ses amis, ni ses projets, ni les injures reçues...

Sa mémoire est étonnante: c'est un buvard. Véritable « enzyme glouton », le Cancer ingurgite tout ce qu'il entend, tout ce qu'il voit, tout ce qu'il lit. II emmagasine la matière première de ses songeries. C'est ce tempérament si caractéristique qui a permis à Proust cette rumination du passé, cette « recherche du temps perdu... » qu'on finit toujours par retrouver en rêve. II mûrit très tard et reste fortement marqué par l'image de sa mère, dont le rôle reste prépondérant dans la formation de sa personnalité. Toute sa vie, l'homme Cancer aura besoin de se sentir materné par une femme: s'il ne peut se détacher de sa propre mère, ce vieux petit garçon ne pourra se marier et fonder un foyer heureux (ce fut le cas de Proust). Mais, le plus souvent, il choisit une forte femme épanouie et maternelle, auprès de laquelle il cherche abri.

D'une vive curiosité en ce qui concerne les femmes, il s'intéresse à toutes celles qu'il rencontre, comme on aime lire un nouveau livre: il lés fera toutes passer dans son cabinet de lecture. Le Cancer aime une vie familiale protégée et douillette, prolongée par un cercle d'amis choisis qui lui fait un rempart contre !a dureté du monde extérieur. A ces amis, il reste toujours extrêmement fidèle. Cette enfance prolongée explique sa difficulté à atteindre sa maturité d'homme et beaucoup de ses échecs conjugaux lorsqu'il s'est marié trop tôt. Comme il a l'air fragile et vulnérable, ce Cancer... De loin, on croit qu'on va pouvoir l'attraper facilement. Ce n'est pas si sûr. II faut avoir pratiqué la pêche au crabe pour savoir que le crustacé est aussi malin que fuyard. Son génie, c'est la résistance passive et massive. II n'y a rien à faire: c'est un éléphant (ou une baleine). Plus d'une s'y casseront les dents. Le Cancer n est facile et souple qu'en apparence.

Et quand on croit le saisir, pfft ! II vous glisse entre les mailles du filet. (Ne pas oublier que les signes d'eau ont le génie de l'évasion : ils passent leur vie à rêver d'être ailleurs... Heureusement que la Terre est ronde, sans quoi on ne les rattraperait jamais. Dieu sait dans quelle galaxie impossible ils se laisseraient couler!). Et puis, le Cancer n'est pas si gentil que ça. Ce n'est pas pour rien que le Bon Dieu, le jour de la grande distribution des pinces, lui en a donné deux énormes, si grosses qu'on ne voit que ça. Vous pensez bien que ce n'est pas uniquement pour la décoration et qu'il les utilise bel et bien: le crabe est un prédateur. Les jeunes crevettes, pas folles, rament vers le large quand elles le voient pointer une pince hors de son trou.

Le Cancer est ambitieux possessif, jaloux. Quand il a une idée sous sa carapace, il ne la lâche pas. Et quand il prend quelqu'un sous son influence, il ne le lâche pas non plus. Mais son agressivité ne s'exprime jamais directement... puisqu'il marche en biais! Et même avance à reculons. Ce mode de locomotion très spécial donne l'impression que le Cancer ne progresse guère en avant. En effet, il manque de dynamisme affectif: en amour, il attend que les crevettes lui tombent toutes rôties dans les pinces. Pourtant, en affaires, il se défend bien: là, il est soutenu par l'ambition, qui est toujours sa passion dominante et qui peut le mener loin (jusqu'à la présidence de la République s'il s'appelle Pompidou!). Son charme et sa discrétion cachent un grand amour du pouvoir... parce que Jupiter (maître des dieux dans la mythologie antique) est « exalté » dans le signe du Cancer.
Sa passivité lui est ici très utile et lui permet de résister aux coups. Sous son air vulnérable, le Cancer est plus coriace qu'on ne le croirait. Ici aussi il fait bien davantage penser à la pesanteur de l'éléphant qu'aucun obstacle n'arrête sur sa route.

Les femmes qui aiment un Cancer doivent savoir que son ambition passe presque toujours avant son amour. Le sexe ne l'intéresse pas vraiment: son besoin d'affection est plus intense que ses exigences physiques. Mais s'il a un ascendant Taureau, Bélier, Sagittaire, Poissons, Scorpion, au contraire, le sexe l'intéressera et sera valorisé par ce don de tendresse qu'il a toujours: il est le plus sensible, le plus tendre, le plus délicat des hommes. Aussi lui pardonne-t-on ce qu'on ne pardonnerait jamais à d'autres. II n'y a qu'un Cancer pour traiter une femme comme un meuble chauffant, avec tant de gentillesse et de naturel que le « meuble » met des années avant de songer (avec remords) à la révolte. Dans toute relation amoureuse avec un Cancer, ce qui le plus important et intéressant, c'est l'intimité tendre du cœur, et l’amitié. Une femme ne compte pour lui que si elle est d'abord une amie à qui il puisse se confier. Sinon, elle n'est rien.


Portrait de la femme cancer
Yeux doux, port de tête penché, intonations rêveuses: la femme Cancer se reconnaît à son sourire tendre et un peu chinois, qui vous enveloppe dès le premier contact. Au fond, c'est le moins inquiétant et le plus humain de tous ces signes d'eau à double fond, qui séduisent et désorientent tant des gens non aquatiques. Entre les Poissons qui dérivent entre les continents sur leur océan sans fond et les Scorpions qui croupissent dans leurs eaux noirâtres, le Cancer fait figure de brave animal de plage familier, comestible à l'occasion, et pas du tout maléfique. (Quant à se mettre sous la dent une Poissons, beaucoup de gens préfèrent être végétariens!).

La femme Cancer a donc, comme l'homme du même signe, quelque chose de rassurant. Pourtant elle est beaucoup plus dynamique, active et courageuse que lui. Elle ne donne pas cette impression de passivité massive caractéristique du crabe zodiacal au masculin. Le signe est classé comme féminin par la tradition astrologique. Aussi les femmes évoluent-elles naturellement plus à l'aise que les hommes dans ces eaux mères océaniques. La Lune est perçue comme féminine. D'autre part, la planète Jupiter, qui, comme la Lune, marque le Cancer semble avoir une influence plus forte sur les femmes du signe. Jupiter, qui est un Soleil en plus petit, symbolise le goût du pouvoir. Aussi n'est-on pas étonné de constater que les cancériennes sont ambitieuses, possessives, quelles aiment tenir leur ponde, mais surtout sans en avoir l'air. Elles aiment commander en séduisant (ressemblant par là beaucoup à leurs soeurs du Scorpion, qui aiment posséder les gens sans qu'ils s'en doutent !)

Malgré ce merveilleux sourire, ces dames Cancer ne sont pas si faciles que ça à caser. Tous les hommes n'acceptent pas de se laisser dominer, même en douceur, et, aussi bêtes qu'ils soient, ils finissent toujours pas s'en apercevoir. Cela pose un problème aigu de hiérarchie: la cancérienne doit trouver soit un homme très faible, jeune bigorneau qu'elle croquera sans difficulté (et après il faudra en chercher un autre), soit un homme beaucoup plus fort qu'elle, en qui elle aura confiance et à qui elle se remettra - non sans combats. C'est cette dernière version qui la rendrait la plus heureuse, et c'est possible avec un Taureau ou un bon Scorpion.

Son aimable façade apparemment sans problèmes cache un monde de sentiments secrets et complexes, aussi ne se livre telle que rarement tout entière. Si elle est chaleureuse dans ses sentiments, ses amants lui reprochent souvent une certaine froideur physique. (Ici encore, une planète Vénus bien aspectée peut améliorer les choses.) Beaucoup de femmes sont incapables de vivre seules: la femme Cancer, au contraire, très forte et autonome, est capable de se débrouiller parfaitement et de mener brillamment sa barque, même lorsqu'elle est seule.

Elle est capable, dans cette solitude, d'assurer l'éducation de ses enfants. C'est la femme la plus maternelle de tout le zodiaque. Elle qui est d'humeur assez douce en général, la voilà transformée en tigresse lorsqu'il s'agit de défendre ses enfants! Elle les comprend admirablement, les aime tendrement et ne les abandonne jamais. Elle a aussi vis-à-vis de ses subordonnés cette attitude maternelle, aimable et ferme qui la rend très agréable lorsqu'elle a un poste de responsabilité. Elle est très appréciée professionnellement: on aime sa compétence, sa solidité, son sérieux, sa ténacité (les pinces du crabe!). On peut lui faire confiance. Comme l'homme du même signe, elle a le génie de l'amitié et sait être fidèle et dévouée à ses amis et amies (qui sont de préférence Scorpion, Poissons, Balance ou Capricorne).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire